Obtenir une assistance en cas de cybermalveillance (Démarche en ligne)

Pour toute explication, consulter les fiches pratiques 

En cas de cybermalveillance, il est important d’agir rapidement et méthodiquement pour minimiser les dommages et restaurer la sécurité. Voici les étapes à suivre :

  1. Identifier et isoler la menace :

    • Déconnectez l’appareil infecté ou compromis du réseau (Wi-Fi, Ethernet) pour empêcher la propagation de la menace.
    • Identifiez les signes de cybermalveillance : performances anormales, comportements inhabituels, messages d’erreur, etc.
  2. Informer les personnes concernées :

    • Si l’incident concerne des données personnelles, informez les parties affectées (collègues, famille, amis) et conseillez-les de surveiller leurs comptes pour toute activité suspecte.
    • Contactez les responsables informatiques ou le service de support technique si vous êtes en entreprise.
  3. Changer les mots de passe :

    • Changez immédiatement les mots de passe de tous vos comptes en ligne, en commençant par les plus sensibles (banque, email, réseaux sociaux).
    • Utilisez des mots de passe forts et uniques pour chaque compte.
  4. Mettre à jour et analyser le système :

    • Mettez à jour votre système d’exploitation et tous vos logiciels pour corriger les failles de sécurité.
    • Exécutez une analyse complète du système avec un logiciel antivirus ou anti-malware pour identifier et supprimer les menaces.
  5. Restaurer les données :

    • Si nécessaire, restaurez les fichiers à partir de sauvegardes propres et sécurisées.
    • Assurez-vous que les sauvegardes ne sont pas également compromises avant de les utiliser.
  6. Signaler l’incident :

    • En France, signalez l’incident sur le site officiel de la plateforme cybermalveillance.gouv.fr pour obtenir des conseils et de l’aide.
    • Déposez plainte auprès des autorités compétentes (police, gendarmerie) en fournissant le plus de détails possibles sur l’incident.
  7. Renforcer la sécurité :

    • Installez un logiciel de sécurité fiable et configurez des analyses régulières.
    • Activez l’authentification à deux facteurs (2FA) sur vos comptes en ligne pour ajouter une couche de sécurité supplémentaire.
    • Sensibilisez-vous et vos proches aux bonnes pratiques de cybersécurité (ne pas ouvrir les pièces jointes ou les liens suspects, vérifier les sources des emails, etc.).
  8. Surveiller l’activité future :

    • Continuez à surveiller les comptes et les systèmes pour toute activité suspecte ou anormale.
    • Restez informé des nouvelles menaces et des moyens de protection en matière de cybersécurité.

En prenant ces mesures, vous pouvez limiter les dommages causés par une cybermalveillance et renforcer la sécurité de vos systèmes et de vos données pour l’avenir.